Association Initiative Développement Humain   A.I.D.H

La citoyenneté ne se définit pas uniquement d’un point de vue juridique, par la possession de la nationalité française et de ses droits civiques et politiques. Elle se définit aussi aujourd’hui comme une participation à la vie de la cité. Cependant, les citoyens n’ont aucun rôle obligatoire à jouer. En ce sens, le statut juridique de citoyen est un statut de liberté. Un citoyen peut choisir de participer (citoyen actif) ou non (citoyen passif) à la vie publique. R.EL MAHDI Fondateur

Accompagnement informatique et le soutien des familles à domicile " Accès au droit "

Des interventions directement à domicile chez l’habitant, à sa demande lorsque ce dernier ne peut malheureusement pas sortir de chez lui faute de mobilité.  
Des interventions directement à domicile chez l’habitant, à sa demande lorsque ce dernier ne peut malheureusement pas sortir de chez lui faute de mobilité.  
Des interventions directement à domicile chez l’habitant, à sa demande lorsque ce dernier ne peut malheureusement pas sortir de chez lui faute de mobilité.  
Des interventions directement à domicile chez l’habitant, à sa demande lorsque ce dernier ne peut malheureusement pas sortir de chez lui faute de mobilité.  

Des interventions directement à domicile chez l’habitant, à sa demande lorsque ce dernier ne peut malheureusement pas sortir de chez lui faute de mobilité.  

Deux heures, c’est le temps moyen d’attente à la CAF.

Aujourd’hui, pour une demande d’APL, de RSA, d’allocations familiales, ou d’allocation logement, il faut avoir du temps devant soi. Il faut « régulariser sa situation », « déposer un dossier », « faire une demande », ou « corriger des erreurs ». Sur les vitres, des notes d’informations que la plupart ne lise plus, que presque tous connaissent par cœur : « Tous les accueils sont fermés le jeudi. Compte tenu du nombre important de dossiers à traiter, la CAF et les autres services sociaux se voient dans l’obligation de réduire leur accueil » 
La file d’attente s’étend jusque sur le trottoir. Les minutes passent, la poste, à l’hôpital, à la Sécurité sociale, à la préfecture…

Aujourd’hui avec la dématérialisation des administrations tout passe par internet, demande de droits, déclarations des situations, prise de RDV avec un conseiller, toutes les interactions se font par l’intermédiaire de l’ordinateur (internet). Des personnes à mobilité réduite, des personnes âgées, des personnes vulnérables et fragiles, des analphabètes, des illettrés, des personnes non francophones. rencontrent tous des difficultés à s’adapter à ce mode de fonctionnement numérique et moderne.

C’est en réponse à cette situation qui tend à s’accroître de plus en plus dans les quartiers en QPV, que notre association «AIDH» souhaite intervenir pour accompagner d’une manière personnalisée ces différents publics.

En clair, les bénévoles de notre structure (majoritairement des étudiants de bac+2 et plus) avec leur matériel informatique seront répartis dans des différents QPV de Corbeil-Essonnes pour assurer deux types d’interventions :

  • Des interventions directement à domicile chez l’habitant, à sa demande lorsque ce dernier ne peut malheureusement pas sortir de chez lui faute de mobilité.  

Dans les deux cas, les objectifs de notre démarche sont :

  • Premièrement d’accompagner les personnes dans leur accès au droit dans le cadre numérique. Par exemple, la création d’une adresse e-mail, la créer des comptes personnels dans les sites internet des opérateurs publics, éditer un formulaire de demande d’allocations, éditer d’une attestation CAF, CPAM, fiscale..., l’actualisation de sa situations pôle emploi, RSA, ASS…, faire des simulations, demande d’aide au logement, calcule du quotidien familial, remplissage en ligne des dossiers administratifs dématérialisés….

Deuxièmement, il s’agit évidemment d’accompagnement des bénéficiaires vers l’autonomie à travers un apprentissage régulier pour une meilleure manipulation de l’outil informatique et de l’internet. A chaque RDV le conseiller veillera à ce que le bénéficiaire puisse affranchir une étape supplémentaire dans le traitement de ses demandes.

L’accompagnement à domicile se fera notamment les week-ends et les soirées en fonction des demandes des bénéficiaires.

LE PRSIDENT RACHID EL MAHDI 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Thanks a lot very much for the high quality and results-oriented help. I won’t think twice to endorse your blog post to anybody who wants and needs support about this area.
Répondre
E
merci pour votre soutien
D
Good afternoon and welcome to rest tomorrow hopefully more excited again? the information is so amazing thanks
Répondre