Association Initiative Développement Humain   A.I.D.H

La citoyenneté ne se définit pas uniquement d’un point de vue juridique, par la possession de la nationalité française et de ses droits civiques et politiques. Elle se définit aussi aujourd’hui comme une participation à la vie de la cité. Cependant, les citoyens n’ont aucun rôle obligatoire à jouer. En ce sens, le statut juridique de citoyen est un statut de liberté. Un citoyen peut choisir de participer (citoyen actif) ou non (citoyen passif) à la vie publique. R.EL MAHDI Fondateur

WEEK-END CINÉMA DES 23/24/25 MARS 2018 Espace Barrault - 98, rue Barrault - 75013 PARIS (RER B - Cité Universitaire, Métro Corvisart, T3a Poterne des Peupliers)

DES FILMS POUR RÉENCHANTER LE MONDE, DES FILMS POUR ÉCOUTER SES PULSIONS Charlie Chaplin disait en son temps que le principal dans une œuvre d’art était de montrer la beauté, la chose selon lui la plus difficile à atteindre, parce que la beauté est une manière d’être, un état d’existence. « Elle aspire - dit François Cheng - à rejoindre le désir originel de beauté qui a présidé à l’avènement de l’univers. » Ce cycle de films va donc à la recherche de ces moments rares, inoubliables que le temps ne peut ternir d’aucune façon. Dostoïevski ne disait-il pas que « la beauté sauvera le monde » ? Nous vous invitons à une découverte d’œuvres d’art qui nous aident, par la force de leur propos, à continuer notre chemin qui, comme vous le savez, est parsemé d’épines, mais avec au bout la joie d’être au monde. Les créateurs réunis ici, ont particulièrement œuvré dans la verticalité avec la volonté de saisir la lumière qui surgit dans les ciels d’orage. Des films pour réenchanter le monde, des films pour écouter ses pulsions qui rythment la vie. Un week-end animé par Lionel TARDIF, écrivain, cinéaste, metteur en scène de théâtre, directeur de Centre Culturel, organisateur de Festivals de cinéma, de Musique sacrée et de deux symposiums internationaux sur les Nouvelles Consciences VENDREDI 23 MARS 2018 20 h 30 : THE DAY I MET CARUSO (1956) USA de Frank Borzage avec Lofti Mansouri et Sandy Descher Une petite fille élevée dans la tradition Quaker, voyage seule dans un train et fait la rencontre du célèbre chanteur d’opéra Enrico Caruso. C’est l’un des derniers chefs d’œuvre du grand Frank Borzage (L’Heure Suprême, L’Ange de la rue, Lucky Star, Mortal Storm, etc.) tourné pour la télévision américaine. Un film d’une fraîcheur confondante. Comme toujours ce créateur fait s’exprimer deux âmes avec une délicatesse sans égale. C’est vraiment un face à face enchanteur entre cette petite fille de 10 ans et cet acteur iranien qui interprète Caruso. Ce train, qui fonce à travers plaines et montagnes vers New-York, devient, par la magie de la mise en scène, le véhicule du rêve même pour des soldats qui partent à la guerre.

   Pour nous permettre de mieux vous accueillir,  merci de vous inscrire auprès de HQ-FFFP@orange.fr / 01 69 28 54 28  Participation aux frais : 50 euros pour l’ensemble du week-end (30 euros pour étudiants)  ou 7 euros par film (5 euros pour étudiants).

Pour nous permettre de mieux vous accueillir, merci de vous inscrire auprès de HQ-FFFP@orange.fr / 01 69 28 54 28 Participation aux frais : 50 euros pour l’ensemble du week-end (30 euros pour étudiants) ou 7 euros par film (5 euros pour étudiants).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article